Un voyage unique de 15 jours à Madagascar

Aujourd’hui, un plat principal vous sera apporté. Une île qui a les caractéristiques d’un continent, pour la variété de ses paysages et le caractère unique et la richesse de sa faune ainsi que la flore. Une île qui est un paradis pour les endémiques, une merveille naturelle de l’évolution. Une île qui s’est séparée de l’Afrique il y a des millions d’années pour voyager à la dérive entre des racines africaines, asiatiques, arabes et polynésiennes. Une île où un train traverse la jungle dans le brouillard. L’île des baobabs géants et le royaume des caméléons. L’île rouge se nomme Madagascar. Si les paysages et leur biodiversité font que Madagascar entre dans vos yeux pour être gravée dans une mémoire indélébile dans votre esprit, les Malgaches font que cette terre s’installe à jamais dans votre cœur. Parce que le vrai trésor de Madagascar, c’est son peuple, et surtout l’accueil chaleureux des Malgaches. Bienvenue sur cet itinéraire à travers Madagascar, un pays où vous découvrirez des paysages vraiment étonnants. Un parcours dont vous serez convaincus de sa splendeur et que vous tomberez amoureux. Un voyage à travers Madagascar qui vous laissera une porte ouverte pour votre retour. Sans plus tarder, que le tour de 15 jours à Madagascar commence !

Itinéraire de voyage à travers Madagascar pendant 15 jours

Tout d’abord, une voiture particulière vous sera offerte tout au long du trajet pour tous vos déplacements locaux, bien que les transports publics sont inconfortables, cette expérience vaille la peine d’être vécue. Le taxi-brousse, est une camionnette ou un collectif dans lequel les Malgaches se déplacent de ville en ville au quotidien. C’est le transport public par excellence des Malgaches et une très bonne occasion de rencontrer les locaux, car la meilleure option pour connaître un pays est de passer par ses habitants et ses cultures. Bien que beaucoup de ses habitants ne parlent pas français, tout de même cette île a été une colonie française jusqu’en 1960. Ils vous parlent, vous regardent, vous sourient et mettent même leurs enfants sur vos genoux lors d’une course de taxi-brousse. Tout cela pour vous dire que les Malgaches sont très conviviaux.

Jour 1 – Arrivée à Antananarivo et transport à Fianarantsoa

Une fois à “Tana”ou aussi dès l’arrivée dans la capitale nommée Antananarivo, dirigez très tôt vers la gare-routière chaotique de Fasan’ny Karana.Chaque ville a sa gare-routière, d’où partent les taxi-brousse. Ne vous inquiétez pas quand vous verrez qu’avant de monter dans votre taxi, les garçons qui veulent que vous voyagiez avec eux sont déjà en train de courir à côté. Vous trouverez peut-être cela un peu trop difficile au début, mais ne vous inquiétez pas, au fil des jours, vous vous amuserez même dans ce “rituel” de la vente. Vous devez vous rendre directement sur les stands que vous trouverez autour de la gare-routière, car c’est là que sont affichés les prix fixes. Après 12 heures, selon votre taxi-brousse, vous arriverez à Fianarantsoa, au cœur des hauts plateaux malgaches.

Jour 2 – Parc national de Ranomafana

Le parc national de Ranomafana est l’un des endroits recommandés si vous souhaitez voir la faune et la flore endémiques, les chutes d’eau et bien d’autres choses encore dans la même journée.Dans ce parc vivent 12 espèces de lémuriens, 29 espèces de mammifères, 100 espèces d’oiseaux, 62 espèces de reptiles, 90 espèces de papillons et 350 espèces d’araignées. Inutile de vous dire que, dans votre itinéraire à travers Madagascar, certaines de ces espèces seront certainement trouvées. Le prix d’entrée est de 55.000 Ar, soit environ 16 Euros par personne, et le parcours se fait avec un guide qui a été préalablement formé dans le même parc. Enfin, si en plus de tout cela nous vous disons que 50 % de votre droit d’entrée va à des projets communautaires locaux, vous comprendrez pourquoi le Parc National de Ranomafana doit être sur votre route à Madagascar, oui ou non.

Jour 3 – La réserve d’Anja et Ambalabao

Ambalavao a la réputation d’être l’un des plus beaux villages malgaches. Cette ville des hauts plateaux malgaches possède une touche coloniale qui a perduré dans le temps, se mêlant à la culture des Betsileo, l’ethnie majoritaire dans cette région. L’une des principales attractions d’Ambalavao est son célèbre marché hebdomadaire de zébus. Cet événement est fréquenté par des bergers qui parcourent de longues distances pour vendre leur bétail, et c’est l’occasion pour des voyageurs comme vous de se promener dans ce curieux, pour ainsi dire, marché. A quelques kilomètres d’Ambalavao se trouve la réserve d’Anja. Cette réserve est une initiative locale née dans le but de préserver la faune et la flore du lieu et est autogérée par les mêmes personnes du village. Pour cette seule raison, il vaut la peine de le visiter dans le cadre de votre itinéraire à Madagascar. De plus, notez-les en rouge sur votre liste. Madagascar souffre d’une déforestation brutale qui a dévasté la masse forestière originelle en 1990. Des initiatives comme celle-ci permettent non seulement de sensibiliser les gens, mais aussi de contribuer à rendre le monde meilleur. De plus, vous pouvez être sûr d’apercevoir des lémuriens annelés sur votre chemin vers Madagascar, car il y a environ 300 familles de ces primates qui vivent ici.

Jour 4 – Transfert à Ranohira

Les distances à Madagascar et la Mora-mora (avec le calme) du peuple malgache font qu’il y a des jours que l’on passe sur la route. Mais les heures passées à voyager en taxi-brousse compenseront les hauts et les bas des Malgaches qui montent et descendent de la camionnette. Si tout se passe bien, vous arriverez à Ranohira dans l’après-midi et vous pourrez en profiter pour acheter un prix de 120.000 Ar, mais nous le recommandons à 100%.

Jour 5 – Parc national de l’Isalo et transfert à Toliara

L’Isalo est le parc national le plus visité du pays et offre une grande variété de possibilités de randonnées à visiter. Les vues depuis le canyon de Namaza sont spectaculaires, mais la baignade dans les piscines naturelles du bassin de la rivière qui le traverse,c’est encore plus spectaculaire. Canyons, vallées, terres arides, cascades, piscines naturelles, forêts tropicales, lémuriens, caméléons… Que faut-il encore vous dire pour filmer cet endroit sur votre route à travers Madagascar ? De Ranohira à Toliara, il y a environ 6 heures de route. Si tout se passe bien, à l’heure du déjeuner, vous aurez terminé votre trekking à travers l’Isalo, ce qui vous permettra de partir pour Toliara. Pour ce tronçon, nous vous recommandons de choisir l’option d’une voiture privée, qui peut être fournie par l’hôtel, pour éviter tout désagrément. Le tarif est de 70 000 Ar par personne, soit 20 euros environ.

Jour 6 – De Toliara à Anakao, le paradis malgache

Depuis le Blue Bar de Toliara, les bateaux partent pour le paradis : Anakao. Vous pourrez y profiter de plages aux eaux cristallines, d’excursions vers des petites îles ou vers une barrière de corail. Anakao est une petite ville qui, comme d’autres villes de la côte malgache, vit consacrée à la mer. Ici, les plages appartiennent au peuple malgache qui, dès le petit matin, passe ses journées à pêcher et à transporter du poisson. Les hommes vont à la mer avec leurs bateaux, les jeunes portent les seaux de poissons et les vieux hommes et femmes les séparent. Pendant ce temps, les enfants jouent avec les petits crabes et les crevettes qu’ils recherchent sur la plage.

Jour 7 – Nosy Ve, l’île des pirates

A deux kilomètres au large des côtes d’Anakao, se trouve l’île de Nosy Ve. Une île qui était fréquentée par les pirates dans l’Antiquité, c’est maintenant un plaisir de visiter et de faire de la plongée libre dans la barrière de corail qui traverse cette zone. Les plages de cette petite île où, dit-on, un ancien prince est enterré, sont une merveille de la nature. Sur le chemin du retour, vous pourrez vous promener tranquillement sur les plages d’Anakao, où vous serez sûrement “invité” à manger du homard par l’un des habitants.

Jour 8 – Transfert à Toliara et conduite à Fianarantsoa

Une autre journée sur la route de votre itinéraire à Madagascar. Cette fois, vous devez continuer le voyage en voiture particulière, car c’est un trajet qui vous prendra toute la journée et en taxi-brousse, il peut être lourd. Après votre arrivée à Toliara sur les bateaux qui partent d’Anakao, et après avoir préalablement réservé votre voiture à l’hôtel, vous partirez en direction de “Fiana”. Au cours de ces trajets, que ce soit en taxi-brousse ou en voiture particulière, il est très courant de s’arrêter pour déjeuner dans les hotelys, des bars-restaurants que vous truvez dans toutes les petites villes. Ils sont très bon marché, pleins de gens du pays, et vous mangez généralement du riz avec du poisson, du zébu ou des légumes. Mais ne jugez pas à l’aspect des plats qu’ils servent, tout est très bon !

Jour 9 – El Tren de la Selva, un trésor de l’époque coloniale

Un train part de Fianarantsoa. Un train qui part aux premiers rayons du soleil vers la forêt la plus vierge du pays, le Corridor Est de Madagascar. Un train d’origine coloniale qui servait autrefois les Français et que les Malgaches utilisent aujourd’hui pour leur commerce et leur transport. C’est un voyage pour halluciner par la fenêtre. Rizières, petits villages où l’on peut se perdre au milieu de marchés ambulants improvisés, vieilles gares où une mer de sacs et de valises se déplace au milieu d’un chaos contrôlé, rivières qui débordent d’eau, cascades… Tout cela dans un paysage verdoyant qui s’étend à travers les vallées et les montagnes. Et même si votre voyage peut durer de 8 à 18 heures, il ne fait aucun doute que ce voyage en train sera l’une des meilleures expériences que vous aurez sur votre chemin à travers Madagascar. Les sensations que vous éprouverez dans ce train compenseront toutes les heures de fatigue. Le train partira de Manakara, où vous resterez jusqu’à demain.

Jour 10 – De Manakara à Fianarantsoa

Une autre journée pour profiter du transport malgache. Le taxi-brousse pour “Fiana” part à 8 heures du matin et à 3 heures du midi vous serez à votre destination. L’après-midi, vous pouvez profiter de l’occasion pour monter à la Cathédrale de St. Nom de Jésus Ambozontany, d’où vous aurez une excellente vue sur la ville de Fianarantsoa.

Jour 11 – De Fianarantsoa à Antsirabe, le village le plus froid de Madagascar

Plus de taxi-brousse ! À ce moment-là, vous serez un expert en matière de déplacement dans les gares-routières et ce sera votre moyen de transport préféré. Vous aurez déjà quelques anecdotes et en saurez un peu plus sur la culture malgache. Ce voyage vous prendra toute la journée, alors allez-y doucement jusqu’à Antsirabe, qui est le lien entre les Highlands et les routes menant à l’ouest. Comme vous arriverez dans l’après-midi, profitez-en pour vous promener dans ce village tranquille, mais prenez une veste avec vous car il fait un peu plus frais l’après-midi. Il a la réputation d’être le village le plus froid de Madagascar.

Jour 12 – L’avenue des Baobabs

Imaginez un endroit où les lumières du coucher de soleil font exploser le ciel en rouge, orange, lilas et rose. Pendant ce temps, les ombres géantes des baobabs sont découpées dans l’horizon par lequel le soleil descend, et dans le ciel, les premières étoiles commencent à scintiller. C’est le spectacle que vous pouvez voir dans l’Avenue des Baobabs. Parce que Madagascar est le royaume du Baobab. Sur les huit espèces de baobabs dans le monde, six d’entre elles ne se trouvent qu’à Madagascar. C’est pourquoi il vaut la peine d’y aller, n’est-ce pas ? D’Antsirabe à l’avenue des Baobabs, qui se trouve à la périphérie de Morondava, il existe une autre excursion d’une journée entière que vous pouvez faire en taxi-brousse ou en voiture particulière. Nous vous recommandons de choisir la deuxième option, car bien que vous veniez du point le plus froid de l’île, vous passerez à l’un des plus chauds, en taxi-brousse peut être un peu plus écrasant que la normale.

Jour 12 – Morondava et le parc national des Tsingy

Morondava est un village côtier situé à l’ouest de Madagascar, connu principalement pour son avenue des Baobabs, qui reçoit de nombreux touristes par an en suivant son parcours à travers Madagascar. C’est pourquoi il est considéré comme un lieu de passage entre l’avenue des Baobabs et le parc national des Tsingy. Le parc national des Tsingy est une autre attraction touristique majeure du pays. Ce sont des formations rocheuses pointues qui sont uniques au monde. Pour visiter ce parc, il est également nécessaire de le faire avec un guide, mais cela vaut la peine de faire ce trekking qui traverse des ponts suspendus et des via ferratas.

Jour 13 – Morondava et les plages malgaches

A Morondava, vous comprendrez pourquoi on dit que la plage de Madagascar appartient aux locaux. Il a un charme particulier et il n’est pas nécessaire de se promener beaucoup sur la plage pour les voir pêcher avec les poissons. Vous y trouverez également une mangrove où vous pouvez naviguer en canoë dans les nombreux méandres qui mènent aux plages de sable blanc. Ce village de bord de mer est l’endroit idéal pour se détendre pendant les derniers jours de votre tour de Madagascar avant de rentrer chez vous.

Jour 14 – Retour à Antsirabe avec une courte escale à Miandrivazo

Si vous saviez déjà qu’Antsirabe était connue comme la ville la plus froide du pays, dès que vous mettrez les pieds à Miandrivazo, vous saurez pourquoi elle est connue comme la ville la plus chaude. Comme dans toute la région de Morondava, vers l’ouest, la chaleur est étouffante, mais ici, à Miandrivazo, les températures atteignent des chiffres plus élevés. C’est un bon endroit pour s’arrêter et se rafraîchir avec une bonne bière à mi-chemin d’Antsirabe. Vous pouvez également effectuer ce trajet soit en taxi-brousse, soit en voiture particulière. Prennez la route de l’Ouest en voiture particulière, afin de ne pas avoir de problèmes pendant ces trois jours.

Jour 15 – Antananarivo et retour à la maison

Le matin, vous pouvez prendre un taxi-brousse à la gare-routière d’Antsirabe et en 4 heures environ, vous serez à la gare-routière de Fasan’ny Karana, à “Tana”. Oui, cette station bruyante au début de votre voyage qui, à votre arrivée, vous a valu le respect et pour laquelle vous allez maintenant vous déplacer comme un poisson dans l’eau. Un choix entre deux options vous sera offert, car les vols de retour se font généralement tard dans la nuit. La première option est de visiter Tana et de voir des endroits comme le Palais de la Reine. Même si, honnêtement, il n’y a pas grand-chose à voir dans “Tana”. La deuxième option est de visiter le Yamuna ONGD. Cette ONG basée à Barcelone travaille avec des enfants et des femmes en risque d’exclusion sociale à Vontovorona, un village situé à 20 minutes de Tana et que vous pouvez atteindre en taxi pour 20 000 Ar (6 euros environ). Et si vous n’êtes pas encore tombé amoureux du pays, à Yamuna ONGD vous finirez par le faire. Si vous arrivez avec plus de jours jusqu’ici, un conseil vous sera donné de terminer votre voyage ici. Vous avez trouvé ce tour de 15 jours à Madagascar utile et que vous allez vous précipiter pour prendre votre sac à dos et vous diriger vers l’île rouge ! Madagascar est un pays qui vous captivera par ses paysages et vous fera tomber amoureux de ses sourires.